Sylvia Fardel Comédienne, pédagogue et metteure en scène.

Amoureuse de biographies, de la vie concrète et de micro-Histoire, Sylvia Fardel commence la mise en scène à la récré à Ayent, et n’a toujours pas arrêté. 

Elle se forme à l’école supérieure d’art dramatique Jean Perimony à Paris, puis ouvre l’Ecole de Théâtre Sylvia Fardel, où elle transmet son amour de la multiplicité des talents, du jeu et de la conscience de soi parmi les autres. Elle écrit pour ses élèves, et ses pièces jeunesse sont jouées dans toute  la Francophonie. (Canada-Tunisie-Maroc-France-Belgique-Suisse).

Fondatrice de la Compagnie Helvètes Underground, Sylvia Fardel explore l’Humain comme prisme à toute réflexion sociologique. Convaincue que l’individu n’a de sens que dans le collectif, et vice-versa, elle crée des pièces accessibles et immersives. L’Histoire du communisme racontée aux malades mentaux, (Mattéï Visniec),  Sauvée des flammes, Ecce Homo, et XXI Grammes évoquent la vie réelle, les utopies, la mort ou encore la sorcellerie en Valais. Qu’est-ce qu’on fait avec nos morts ? Avec la vie normale ? Avec notre passé trop étroit et nos aspirations trop vastes ? Entre terroir et universel, ses créations collectives réunissent de nombreux artistes suisses et étrangers.

Au sein de sa compagnie, elle est tour à tour productrice, comédienne et metteure en scène. Elle porte également cette casquette pour d’autres artistes, tels que Jean-Louis Droz, Klangbox Productions, Fred Recrosio pour Ma revue à Nous ou TEDxMartigny.

Sylvia Fardel forme également les enseignants des HES de Suisse Romande ainsi que de la HEP Saint-Maurice à l’utilisation du théâtre comme outil pédagogique et à la posture d’orateur.ice.

Autrice SSA, elle écrit de nombreux spectacles : « Deinche va à Via » pour le musée Valaisan des bisses, « Ô bio mitan dou Vaé » pour les 300 élèves du centre scolaire de Grimisuat. Elle coache également des enfants acteurs sur de nombreuses productions Suisses et internationales. (TF1-RTS-Arte…)